Ouverture d’un compte épargne Cetelem

Nous lançons en ce mois de novembre 2013 une nouvelle campagne d’essais de livrets en ligne. Premier de cordée : le compte épargne de Cetelem, actuellement rémunéré à 1,80% brut. A l’heure de notre souscription, la filiale de BNP Paribas, spécialiste du crédit, propose une offre alléchante : un rendement de 3,10% pendant 12 mois, plus 60 euros offerts. Retrouvez les conditions actualisées et une présentation détaillée du compte épargne Cetelem sur cBanque. Cliquez sur « Ouvrir un compte épargne Cetelem » pour démarrer la procédure.

ouverture-cetelem

Avant d’accéder au formulaire d’ouverture, Cetelem rappelle l’ensemble des informations relatives au compte et à la promotion et propose de télécharger les conditions générales. Appréciable et rassurant. Sur cette même page, Cetelem promet une ouverture en trois étapes : « complétez ; imprimez ou recevez ; retournez ». Premier constat : pour un service s’alignant sur celui des banques en ligne, il est impossible de réaliser l’ensemble des démarches par internet, avec téléchargement des pièces justificatives. L’envoi d’un courrier sera nécessaire.

Nous devons ensuite renseigner nos informations personnelles. Un bon point : pas de donnée indiscrète à renseigner, uniquement ce qui apparaît comme le strict nécessaire (nom, prénom, adresse, date de naissance, téléphone, e-mail…) et la situation familiale.

ouverture-cetelem-aideDeuxième temps : le premier versement. Un bouton « ? » nous rappelle qu’il est possible d’ouvrir un compte épargne avec seulement 15 euros mais nous souhaitons profiter de la double promotion valable en ce mois de novembre… Or il faut pour cela verser 5.000 euros, ce qui n’est pas rappelé à ce moment crucial de l’inscription. Cetelem nous laisse le choix pour le mode de versement : virement ou prélèvement. Etrange constat : la banque évoque un délai de traitement, après réception du dossier, de 5 jours pour le chèque et de 10 jours pour le prélèvement… Nous réalisons cette inscription le jeudi 7 novembre. Dans l’espoir de profiter de la seconde quinzaine de rémunération du mois, qui commence le 16 novembre, nous choisissons le chèque. Mais nous regrettons de devoir envoyer un chèque de 5.000 euros par courrier…

Troisième temps. Notre demande d’ouverture a été « prise en compte ». Il nous est désormais demandé d’accepter les conditions générales, que l’on peut à nouveau consulter puis sauvegarder en format pdf, et d’imprimer notre contrat. Bon point : nous pourrions arrêter la démarche dès à présent car Cetelem nous précise que le dossier nous sera envoyé dans tous les cas. Afin d’ouvrir le compte avant le 16 novembre, nous accélérons la manœuvre en imprimant.

Le dossier est peu volumineux (6 pages). Une partie, en couleurs, est à envoyer, une autre, en noir et blanc, à conserver. La première page précise les justificatifs à joindre. Uniquement les pièces standards (justificatifs d’identité, de domicile, RIB…) que nous avions préparées. Reste à signer le formulaire, pré-rempli. Un bémol : nous ne souhaitons pas recevoir d’informations commerciales. Nous ne cochons donc pas une première case à ce propos dans le cadre « Votre identité ». Or nous devons indiquer une seconde fois notre refus de fournir nos informations personnelles à d’autres sociétés à des fins de prospection commerciale. Et cette fois, il faut lire les indications écrites en petits caractères et cocher la case. Peu évident. Nous validons enfin une option nous permettant de réaliser des opérations sur le compte avant l’expiration du délai de rétraction de 14 jours, au cas où.

Pour l’envoi du courrier, Cetelem stipule dans son adresse « Libre réponse ». Nous ne collons donc pas de timbre car cette mention indique en théorie que Cetelem paie notre envoi.

Bilan de la demande d’ouverture ? Pour les bons points : facile, rapide et très clair avec des boutons « ? » disponibles tout au long de la souscription en cas d’incertitude. Parmi les mauvais points : la promotion si alléchante n’est jamais mentionnée lors de l’ouverture, et Cetelem ne fait pas mention de la demande de dispense d’acompte à envoyer avant la fin novembre. Si l’on respecte les conditions, elle pourrait nous permettre d’éviter un prélèvement fiscal de 24% sur nos intérêts 2014. Mais le gros bémol concerne l’impossibilité de réaliser l’ensemble des démarches en ligne. Même si Cetelem se rattrape en envoyant le dossier pré-rempli, ce qui peut éviter d’imprimer.

Note de l’ouverture du Compte épargne Cetelem : 3 / 5 par Livret-Essai. Plus de détails.
Ce contenu a été publié dans Compte épargne Cetelem, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Ouverture d’un compte épargne Cetelem

  1. Gouraud dit :

    Merci beaucoup pour cette étude qui m’a dissuadée de souscrire à ce compte épargne.
    Bien à vous.

  2. Youpi05 dit :

    Livret attractif mais gestion pas à la hauteur.
    Les conseillers ne donnent pas suite aux ordres et le site internet de gestion n’est pas au point.
    Impossible de supprimer un virement automatique sur le livret que ce soit par le site web ou par des appels aux conseillers , quand on peut les joindre !!!
    A éviter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *