Astuce : utiliser un compte rémunéré au jour le jour

Le Compte Epargne Direct de HSBC affiche (au 18 octobre 2010) un taux brut de 2%, soit 1,40 % net option PFL (voir ou revoir la fiscalité des livrets). C’est moins que le Livret A (1,75% net), mais aussi que le Livret + de Fortunéo ou le Livret Bforbank (2,30% brut chacun).

Quel est alors l’intérêt d’ouvrir en priorité un CED, comme nous l’avons fait récemment ? Eh bien, celui-ci possède une particularité qui peut s’avérer très pratique pour optimiser sa stratégie d’épargne. En effet, contrairement à l’ensemble des autres livrets, les intérêts sur le CED ne sont pas calculés à la quinzaine, mais au jour le jour (pour mieux en comprendre le fonctionnement, lire sur cBanque Le calcul d’intérêts sur le Compte Epargne Direct).

Prenons un exemple. Pour profiter d’une offre de bienvenue à 5% bruts dans la banque X, je prévois d’y virer 30.000 euros, en provenance d’un autre livret. Naturellement, j’attends pour cela la fin de la quinzaine en cours, histoire de ne pas perdre mes intérêts. Nous sommes le 10 du mois, j’attends donc le 16. Quelques jours ouvrés plus tard, disons le 19, mon nouveau compte à 5% est crédité. Mais, toujours selon la règle des quinzaines, il ne commencera à générer des intérêts que le 1er du mois suivant.

Une des solutions pour éviter ce manque à gagner est de posséder un compte courant rémunéré. L’autre est d’ouvrir un CED. En y faisant transiter la somme, je génère de nouveaux intérêts dès le 19, et ce jusqu’au 27 par exemple, date à laquelle je cale un nouveau virement vers mon compte à 5%. Grâce à cette astuce, j’engrange un quinzaine d’euros d’intérêts sans grand effort, étant donné la facilité avec laquelle on peut déclencher des virements sur internet. C’est tout bénéfice.

Ce contenu a été publié dans Trucs et astuces, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *